Rénovation : comment respecter la réglementation thermique ?

En vue d’une rénovation ou aménagement de votre habitation, n’oubliez pas de respecter les conditions de la réglementation thermique. Celle-ci aide chaque ménage à minimiser la consommation énergétique, et à accentuer le confort en intérieur. Les travaux consistent donc en des interventions majeures, afin de limiter la perte d’énergie. Mais comment respecter cette règle lors de la rénovation ?

Comment respecter la réglementation thermique lors de la rénovation ?

Votre logement ne vous permet-il pas d’être au confort ? Profitez des moments de rénovation pour travailler sur sa performance thermique. Si vous sentez trop de chaleur en été, ou si vous sentez le froid de l’hiver, alors votre habitation ne présente aucune performance énergétique. Dès lors, vous devez effectuer des travaux de façade, de toiture, des ouvertures, du chauffage et revoir vos appareils électroménagers.

Afin de respecter la réglementation thermique, chaque ménage doit choisir les meilleurs équipements pour isoler son habitation. Que ce soit une habitation neuve ou ancienne, chacune dispose de réglementations respectives définies dans la RT2012. Pour les constructions en rénovation, les propriétés thermiques doivent être respectées au cours des travaux.

En quoi consiste la réglementation thermique ?

Une habitation, pour être confortable, doit être bien isolée. Les perturbations de consommation en énergie extérieure ne doivent pas influencerla situation générale en intérieur. Les fuites ou l’entrée des éléments extérieurs peuvent perturber par exemple le fonctionnement du chauffage. Sachant que le chauffage maintient l’intérieur à bonne température, la présence des éléments frais de l’extérieur conduit l’appareil à consommer encore plus.

L’application des règles de la RT2012 met fin alors à vos soucis. Cette réglementation thermique s’applique aux anciennes habitations, si l’ajout d’une pièce supplémentaire intervient dans les travaux. Si l’extension concerne un étage, il faut vérifier la surface totale de la rénovation. Jusqu’à 100 m², il faut un équipement intermédiaire et au-delà des 100m², il faut une réfection complète.

Les travaux proposés pour une réglementation thermique

Quel que soit l’usage du bâtiment, dès que la rénovation gagne plus de 1000 m², le propriétaire doit exiger le respect des exigences RT2012. Celles-ci demandent une rénovation des chauffe-eaux solaires, des panneaux photovoltaïques, des ventilations et des travaux d’isolation de l’intérieur. L’objectif est que les ménages réduisent leur consommation énergétique.

La réglementation thermique ne concerne alors que les travaux à plus de 50 % sur la façade ou la toiture. Les habitations non chauffées doivent également travailler leur isolation pour réduire leur facture en consommation d’énergie.

Travaux de rénovation : bien se renseigner sur les aides financières
Rénovation de maison : par où commencer ?