Travaux de rénovation : bien se renseigner sur les aides financières

La rénovation d’une maison est une bonne manière d’améliorer sa qualité de vie. Rénover une demeure implique, par contre, des travaux onéreux suivant l’ampleur du projet. Face à cela, il est possible de ne pas faire beaucoup de dépenses en bénéficiant des aides financières. Ces dernières sont proposées par l’État et des sociétés privées. Se renseigner sur ces subventions est primordial avant de débuter un chantier de rénovation.

Les subventions de l’ANAH

L’agence nationale de l’habitat accompagne les propriétaires dans la remise à neuf de leur maison. Il s’agit essentiellement d’une rénovation visant à une économie d’énergie. Cette agence offre des appuis de financement sous certaines conditions. En effet, l’aide est dédiée aux ménages modestes. Puis, l’habitation à améliorer doit être âgée de plus de 15 ans. En même temps, elle doit servir de résidence principale. Pour bénéficier de ces subventions, les travaux à effectuer doivent porter sur la salubrité du logement. Il est aussi envisageable de l’obtenir pour un projet visant l’optimisation de la sécurité de la maison. Un formulaire est à remplir afin de profiter du financement en toute tranquillité.

L’éco-prêt à taux zéro

Pour des travaux de rénovation énergétique, l’éco-prêt à taux zéro est fait pour vous. Il s’agit d’une aide permettant le financement d’une partie ou de la totalité du chantier. Il figure parmi les aides financières pour une rénovation maison les plus anciennes. Il permet d’avoir une somme conséquente qui est à rembourser sans intérêt. Pour l’obtenir, il faudra faire une demande auprès d’un établissement bancaire. C’est un prêt écologique qui requiert l’exécution d’une série de travaux sur la maison concernée. Principalement, vous devez assurer l’isolation de tous les ponts thermiques. Puis, il est demandé d’entreprendre une réhabilitation d’un système d’assainissement non collectif. Le propriétaire est également amené à garantir la performance énergétique de son domicile pour bénéficier de ce crédit.

La caisse de retraite pour la rénovation d’une maison

Enfin, en cas de rénovation de maison, la caisse retraite accorde une aide au financement. Cet appui ne peut être obtenu que par un propriétaire titulaire d’une retraite de régime général. Le montant est conséquent et peut garantir la réussite d’un projet d’amélioration. Comme les subventions offertes par l’ANAH, des conditions sont requises pour bénéficier de cette aide. Sur ce, les travaux doivent obligatoirement être réalisés sur une résidence principale. Puis, ils doivent concerner l’accessibilité de la demeure, son isolation et son aménagement sanitaire. À cela s’ajoutent la motorisation des volets roulants et le changement des revêtements de sol. Sachez que ceux qui jouissent de cet appui ne doivent plus percevoir d’autres aides.

Rénovation : comment respecter la réglementation thermique ?
Rénovation de maison : par où commencer ?